jeudi 27 décembre 2018

Chantal Perrichon demande que les radars dégradés soient remplacés par des voitures radar privées


Radars et 80 km/h : qui va payer la facture ?

 

Le réveillon de la Saint-Sylvestre s'annonce bouillant pour les radars fixes, dont moins d'un tiers serait aujourd'hui encore en état de marche.




Avec pas moins de neuf radars détruits dans la seule nuit de dimanche à lundi, aux environs d'Avignon, l'exécutif craint une récidive musclée au niveau national pour le réveillon de la Saint-Sylvestre. Habituellement, ce sont les voitures que l'on brûle dans les cités pour le passage au nouvel an, une pratique douteuse qui a encore envoyé à la casse pas moins de 1 031 véhicules le 1er janvier dernier.

Mais cette fois, l'exaspération due à la multiplication des radars les propulse au rang de victimes toutes désignées. Cela a déjà commencé à la veille du réveillon de Noël, dans le Vaucluse, poursuivant en fait un mouvement amorcé bien avant les Gilets jaunes. C'est aussi l'illustration d'un trop-plein de réglementation et d'infantilisation des usagers, corvéables à merci dès l'instant où ils tiennent un volant. Annoncée par Édouard Philippe le 9 janvier dernier qui confirmait ainsi une information du Point sur le passage au 80 km/h sur les routes, la mesure que l'on dit à peine tolérée par le président Macron a suscité le ras-le-bol des Français. Elle s'est traduite dans un message vidéo-choc de Jacline Mouraud, 4 minutes et 40 secondes vues plus de 6 millions de fois.

jeudi 5 novembre 2015

Hoax: La fille de Chantal Perrichon n'a jamais été tuée dans un accident

 .
La fille de Chantal Perrichon tuée dans un accident
STOP!

  

Il convient ici de démentir une rumeur qui court depuis des années sur internet.

 
   Chantal Perrichon n'a jamais perdu sa fille dans un accident de la route renversée par un chauffard ayant abusé de l'alcool, ni son fils dans un accident de scooter ou autres légendes qu'on rencontre souvent au fil des forums et commentaires divers. Il y a confusion avec Mme Geneviève Jurgensen qui a perdu 2 filles dans un accident de la route car elles n'étaient pas attachées; Attacher les enfants en voiture n'était pas obligatoire à l'époque. Mme Jurgensen est, elle,  la créatrice de la Ligue contre la violence routière ,remplacée aux commandes par Chantal Perrichon en 2002.

mardi 18 novembre 2014

La Ligue contre la violence routière remet la baisse des limitations sur la table


Les limites trop basses provoquent somnolence hypovigilance inattention
80 km/h sur routes augmente l'hypovigilance
Profitant opportunément de l'annonce des chiffres de l'accidentalité routière d'Octobre, Chantal Perrichon, professionnelle de la communication au CNRS et diplômée de psychologie rappelons-le, refait parler d'elle avec un timing dont elle a le secret.

la LCVR tente de récupérer l'annonce de la hausse de la mortalité en Octobre (des statistiques sur un mois n'ont absolument aucune valeur scientifique, son alter égo le professeur Claude Got dans sa grande clairvoyance aurait du le lui dire) pour faire passer la baisse des limitations de vitesse, son obsession de toujours. La Ligue contre la violence routière milite prioritairement pour la réduction des vitesses règlementaires partout (le leitmotiv actuel est le passage de 90 km/h à 80 sur les routes secondaires et à 30 km/h généralisé en agglomération) ainsi que l'obligation du fumeux limiteur de vitesse LAVIA, qu'aucun pays au monde n'utilise, développé par ses amis de L'IFSTTAR et du mouchard appelé "boîte noire" qu'elle qualifie de "votre avocat embarqué". Bref uniquement des mesures coercitives et contraignantes destinées à dégoûter les français de l'usage de leur véhicule. De ceci nous reparlerons.

vendredi 7 novembre 2014

La Marge de Tolérance Radar n'existe pas, juste une Erreur de Mesure [Vidéo]



Désinformation sur la tolérance radar marge d'erreur de mesure ou technique imprécision
Désinformation par la LCVR et la SR
Encore une fois de la désinformation sur le site officiel de la Sécurité Routière à propos des radars mobiles mobiles.
On nous fait croire à nouveau qu'on nous fait "cadeau" (ce terme a été banni depuis longtemps du vocabulaire des fanatiques de la tolérance zéro appliquée en milieu routier) d'une "tolérance" de 10 km/h (au lieu de 5) sur les radars mobile mobile en semant volontairement la confusion sur le sens de "marge technique" (pour ne pas dire marge d'erreur de mesure).
Ces 10 km/h de marge d'erreur sont dus à une plus grande imprécision des radars mobiles nouvelle génération (RMNG) par rapport aux fixes découlant de la mesure calculée à partir d'un véhicule en mouvement et de l’angle entre le véhicule mesuré et mesureur variant constamment.

dimanche 19 octobre 2014

1% de vitesse en moins = 4% de morts en moins: Imposture de la formule de Nilsson

   Vous avez tous entendu parler de la sempiternelle étude formule de Nilsson, que la Sécurité Routière officielle, son faire valoir associatif subventionné la Ligue contre la violence routière, sa présidente  surmédiatisée Chantal Perrichon et son alter égo le professeur Claude Got nous rabâchent à longueur de temps, et qui à elle seule permettrait de sauver des milliers de vie si elle était appliquée.


« 1 km/h en moins = 4 % de morts en moins »



Doctrine de Chantal Perrichon et Professeur Claude Got de la Ligue contre la violence routière LCVR


   Un mathématicien, Bernard Beauzamy, président directeur général de la Société de Calcul Mathématique s'est penché sur la question.

   Il apporte la preuve que les études liant vitesse et mortalité ne reposent sur aucune fondement scientifique.

dimanche 3 août 2014

Accident dans l'Aube - Une occasion de se taire pour Chantal Perrichon

Renault trafic 9 places

Les piliers de la LCVR (Ligue Contre la Violence Routière) sont montés de nouveau en première ligne, non pas pour apporter un éclairage lucide, objectif et constructif mais plutôt pour nous vendre leur soupe indigeste et déjà mille fois entendue.

Ainsi d’un coté, la présidente de la LCVR, Chantal Perrichon, ressassait les mêmes habituels propos sur TF1 au sujet de la limitation de vitesse, de son abaissement d’au moins 10 km/h sur nos routes et du fait que selon elle et les fameux experts du CNSR cela permettrait d’épargner quelques 400 vies chaque année sur les routes. Encore des propos tenus sous le coup de l’émotion mais sans grande réflexion autre que celle d’un combat d’arrière garde qui ne fera pas avancer la sécurité routière sur nos routes.

De l’autre coté, sur France 5, l’éminent professeur Claude Got, grand accidentologue qui dit avoir longtemps travaillé pour les constructeurs automobiles (?) est lui aussi venu porter sa « bonne et juste parole » en matière de sécurité routière. Bonne parole qui met en accusation le ministre Bernard Cazeneuve qui aurait pété les plombs au sujet de la Vmax à 80 km/h et qui veut que l’on diminue rapidement et partout la vitesse maximale autorisée sur nos routes.  Lire la suite dans l'Article de Blog Automobile
Et comme si ça ne suffisait pas, sa présidente Chantal Perrichon, qui a l'habitude de faire des amalgames, dans sa grande précipitation dès qu'elle aperçoit un micro, parle d'absence de ceintures de sécurité...sans rien comprendre au dossier.

" Bien souvent les anciens cars ou minibus n’ont pas de ceintures de sécurité; les parents doivent donc exiger que les véhicules utilisés en soient équipés lors des déplacements avec enfants. "

Chantal Perrichon, 22 juillet 2014.

samedi 31 août 2013

Vitesse maximum autorisée

vitesse illimitée en Allemagne sur Autobahn et certaines nationales
Panneau vitesse illimitée en Allemagne

J'ai lu, ou entendu quelque part, sûrement par Chantal, que la majorité des pays d'Europe avait abaissé la limite de vitesse à 120 km/h sur autoroute, cela servant prétexte à tenter de faire baisser celle autorisée en France. Qu'en est-il réellement ? Car les assertions rapides sont rarement vérifiées...

Tout d'abord en France, nous roulons à 130 km/h... par temps sec, car pour rappel, dès qu'il pleut cette limite tombe à 110 km/h (c'est une exception européenne). Notre voisin allemand lui limite ses autoroutes à proximité des agglomérations, ou sur les portions étroites ou en mauvais état à des vitesses adaptées (100, 120 ou 130 km/h). Mais sur plusieurs kilomètres de tronçon autoroutier, et y compris certaines nationales, il n'existe pas limites de vitesse, uniquement une vitesse conseillée. Le cas de l'Allemagne est d'ailleurs intéressant (on évite soigneusement d'en parler en France), car avec un parc de véhicules plus important que la France, une densité démographique plus élevée également, un réseau routier moins grand mais avec plus de véhicules par habitants, l'Allemagne connait moins de morts sur la route ! Etonnant non ? On nous aurait menti sur la vitesse, facteur d'accident ?